Rencontre avec François Bancilhon, Fondateur et Président de C-Radar

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
Que fait C-Radar ?

La société C-Radar (anciennement nommée Data Publica) fait du marketing prédictif B2B. Nous aidons les entreprises B2B à identifier de nouveaux prospects, à scorer leurs prospects existants, à identifier de nouveaux marchés et à contacter les sociétés identifiées en identifiant des contacts. Pour faire ceci, nous avons d’abord constitué une base de données de l’ensemble des entreprises françaises (et de 16 autres pays), qui inclue des données de base, de plus en plus en open data et disponibles auprès de l’INSEE, d’Infogreffe, de la DILA et de l’INPI, complétées par celles trouvées sur les sites web des entreprises et leurs réseaux sociaux. Ces données massives (big data) sont ensuite exploitées par des technologies d’apprentissage automatique : nous analysons les listes des clients de nos clients, nous les segmentons automatiquement, et nous identifions parmi notre référentiel d’entreprises celles qui leur « ressemblent » le plus.

Quelle est votre vision des prochains défis technologiques dans votre secteur ?

Les défis sont doubles : il y a d’abord le passage à l’échelle pour le nombre d’entreprises (de quelques dizaines de millions à quelques centaines de millions) en y ajoutant la profondeur d’information (avec de plus en plus de détails sur les entreprises en question) et la qualité de données (les méthodes utilisées sont statistiques donc avec un taux d’erreur qu’il faut minimiser). Il y a ensuite l’exploitation des données qui doivent prendre en compte un très grand nombre d’indicateurs dans les opérations de segmentation, de similarité et de scoring.

Quel est votre parcours avant la création de C-Radar et quelle a été votre motivation ?

J’ai eu un long parcours avant cette création : d’abord chercheur académique (Inria, Université Paris XI et MCC à Austin, Texas), puis co-fondateur d’entreprises. Parmi celles-ci il y a O2 Technologies, une des premières startups Inria, et Xylème, une autre startup Inria. La motivation, c’est la volonté de changer le monde en apportant des technologies nouvelles qui résolvent des problèmes concrets. C’est aussi de travailler dans un environnement passionnant avec des gens motivés, de prendre des risques, de réussir parfois, d’échouer souvent, mais de se passionner toujours.

 

En savoir plus sur C-Radar

About the author

Equipe Inria alumni

Other posts from the same category

Inria Business Club

[Inria Business Club] Les vidéos de la Rencontre annuelle du Club qui s’est déroulée le 21 mai sont en ligne !

4 juillet 2019
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Partager     Pour la seconde année, Inria Business Club a organisé sa rencontre annuelle à Station F. Cette année, elle avait pour thème : « Cloud interne, Cloud public , Cloud hybride : quel choix face aux dernières avancées ? »   Cet événement était également l’occasion de présenter les nouveaux membres du Club et des revenir sur … Continuer la lecture de [Inria Business Club] Les vidéos de la Rencontre annuelle du Club qui s’est déroulée le 21 mai sont en ligne !

[Startup Inria Business Club] Antescofo

20 juin 2019
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Partager    Avec Antescofo, les musiciens ne répètent plus jamais seuls !   Créée en 2016 par trois chercheurs d’une équipe Inria-Ircam*-CNRS, Antescofo propose aux musiciens classiques de répéter avec une application qui joue l’accompagnement d’orchestre en haute qualité sonore et s’adapte en temps réel à leurs éventuelles erreurs. La start-up, épaulée par Inria, est soutenue par … Continuer la lecture de [Startup Inria Business Club] Antescofo